BangBang : bangbangblog.com

Dans le ventre du dragon

Doublé sud-coréen, signé Evokative Films

Jean-Nic Labrie
29 juin 2009

Evokative Films, ça vous sonne une cloche quelqu’un ?

logo_evokativefilms

* * * * *

Petite boîte montréalaise fort sympa se décrivant elle-même comme étant «un nouveau genre de compagnie de distribution de films», Evokative Films se spécialise dans la distribution coast to coast de cinéma international de genre, difficilement accessible ici, qui permet donc aux cinéphiles de mettre la main sur des films pour le moins originaux et singuliers.

Ils sont donc rafraîchissants, ces gens-là. Fondée en 2008 à Montréal par Stéphanie Trépanier (ex-employée de chez Christal Films qui collabore aussi pour le festival Fantasia comme programmatrice associée), l’objectif de la boîte est de fournir en films de genre éclatés tous les petits Canadiens amateurs de cinéma de provenance internationale. Elle se permet même d’innover, en distribuant ses films dans de forts jolis emballages fabriqués en carton recyclé, respectueux de l’environnement. Fait rare, le contenu est donc aussi intéressant que le contenant !

En plus d’être différents et écolos, ces gens-là sont très gentils ; en effet, ils m’ont récemment envoyé deux de leurs plus récentes acquisitions par la poste, question que je les collectionne d’abord, et que je les regarde et critique ensuite…

Voici donc ce que ça donne !

* * * * *
crying-fist-dvd1

CRYING FIST
Réalisateur: Ryoo Seung-wan
Genre: Drame sportif
Langue: Coréen avec sous-titres anglais et sous-titres français
Dates de Sortie: 5 mai 2009

Synopsis : Sans emploi, sans le sou et délaissé par sa femme, Tae-shik, autrefois boxeur olympique, est réduit à se faire boxer dans la rue par des passants pour quelques Wons. De son côté, les tendances délinquantes de Sang-hwan l’envoient en prison. Ces deux hommes se tourneront vers la boxe pour amender leur vies et viseront le titre de Champion amateur, qui les mesurera l’un à l’autre dans un combat décisif.

Critique : Récipiendaire de plusieurs prix à l’international (à Cannes et ici à Fantasia notamment), Crying Fist est bon, mais pas génial. Beaucoup trop long (une lacune du cinéma asiatique à mes yeux), le film met en scène deux protagonistes «huile-et-eau» qui définissent en un sens chacun son propre long-métrage en parallèle, se rejoignant uniquement dans le duel final ; le mélange des deux en un seul produit unique reste un film plutôt moyen, dont la sauce scénaristique ne prend pas toujours. Visuellement impeccable, comme seuls les artisans orientaux ont le secret.

evokativehansel_gret_dvdfrnt300

HANSEL & GRETEL
Réalisateur: Yim Phil-Sung
Genre: Drame fantastique
Langue: Coréen, sous-titres anglais et sous-titres français
Date de sortie: 6 mars 2009

Synopsis : Après un accident d’auto sur une route isolée, Eun-soo rencontre une jeune fille qui le mène à une charmante maison au milieu de la forêt, où il est accueilli par une famille exemplaire composée de deux parents et de trois enfants. Mais le lendemain, lorsqu’il tente de retourner à son véhicule, la forêt semble sans fin et retourne inévitablement à cette maison. Bientôt, Eun-soo réalise qu’il est pris au piège dans une réalité fantastique, un conte de fées lugubre contrôlé par ces enfants, qui n’a pu être échappé par les autres adultes qui l’ont visité par le passé.

Critique : Visuellement, c’est époustouflant. Vraiment. La photo est superbe, la direction artistique est à scier les jambes. Cependant, au niveau du scénario, c’est une tout autre histoire. Plusieurs longueurs (as usual !) plongent le récit soit dans l’ennui presque total, soit dans la confusion la plus opaque. Un film moyen, donc.

www.evokativefilms.com

Pas encore de commentaire.

Dans le ventre du dragon

Jean-Nic Labrie

Parce que le ciné c'est aussi Marcel Leboeuf, Christophe Lambert, Jeff Goldblum et Yahoo Serious.

À propos de Jean-Nic Labrie

RUBRIQUES