BangBang : bangbangblog.com

Dans le ventre du dragon

Fantasia 2010 : un aperçu de la programmation, vu de l’intérieur du Ventre…

Jean-Nic Labrie
30 juin 2010


L’action du film [•REC]² débute 15 minutes après la fin du premier volet, tourné en 2007.

Je pourrais tellement vous assommer en répétant ce que la plupart des autres médias feront dans les prochains jours, à savoir un compte-rendu exhaustif de la conférence de presse, un résumé détaillé de la programmation en long et en large, les incontournables à ne pas manquer…

Il en sera rien. Pantoute. J’écris pas pour le 7 Jours, je blogue sur Bang Bang. Je parlerai donc de ce qui me botte.

Et ça inclut le fait qu’entre le cinéma venu d’Asie et votre humble narrateur, ya un de ces gros clivages digne des meilleurs décolletés de Guylaine Tremblay en plein gala Artis. Voilà c’est dit.

Cependant, et c’est que j’aime de Fantasia, c’est qu’à chaque année, les programmateurs ont l’intelligence de vouloir intéresser les différents types de publics friands de films de genre, ce qui fait en sorte que tous et chacun peut se bâtir un petit circuit personnel de films et tripper comme bon lui semble, dans sa bulle. Tant mieux si tu adores Thirst. Moi j’aime les polars danois.

Je suis donc allé à la conférence de presse mardi matin. Je pensais arriver en retard, c’était supposé commencer à 11h. Fantasia oblige, la conférence a débuté avec un bon 35 min. de retard. Quand un festival décide de ne pas faire les choses comme les autres…

Ça prend pas 10 secondes que les médias apprennent par la bouche de Mitch Davis que c’est la production américaine The Sorcerer’s Apprentice, produite par Disney, réalisé par John Turteltaub et mettant en vedette Nicolas Cage, le M-A Grondin anglo-montréalais Jay Baruchel et la sublime Monica Belluci, qui partira le bal cette année.

Une production de Disney en ouverture de Fantasia ? Hum. Je suis perplexe…

* * *

J’ai épluché le programme, qui est le plus épais de ses 14 ans d’histoire semble-t-il. Près de 360 pages. Et je dois avouer qu’à chaque année, je trouve le moyen de rigoler en lisant les topos de présentation écrits par les différents programmateurs. Soyons sérieux deux secondes ; on n’a pas affaire à une banale description de revers de pochette de DVD, mais à un discours de vente fauché digne du catalogue de la Maison Columbia. Remarquez que je n’ai rien contre ces élans de lyrisme qui fait passer chaque film programmé comme la plus belle révolution depuis le pain tranché ; ça me fait marrer, et c’est très bien ainsi. Que voulez-vous, impossible de ne pas pardonner à ces gens passionnés leur excès de positivisme !

Bon, alors, qu’est-ce qui me tente cette année ? À vue de nez, je suis perplexe. Mais il y a quelques trucs ici et là qui m’excitent un tantinet le poil des jambes.

Voici :

-Le volet «La Serbie subversive» me tente. Un beau mélange de productions récentes et de classiques sortis des boules à mite, avec en prime, un colloque sur le cinéma d’horreur serbe. Et deux films classés «18 ans et plus». Intéressant.

-La France me fascinera cette année, avec deux long-métrages qui m’ont l’air intéressants. Il y a d’abord La Meute, avec Philippe Nahon (Seul contre tous, Haute Tension) et Yolande Moreau (une habituée de Jeunet). Le film se veut «une relecture atmosphérique du film de zombie», selon les communiqués. Et il y a aussi Mr.Oizo en personne, Quentin Dupieux, qui nous offre Rubber. Après le condom, les tomates et le frigo, voilà le «tire de spare» tueur. Un genre de pastiche des films de série Z. Je suis curieux.

-Enfin, la biographie filmée de Jacques Mesrine (une idole pour moi) sera présentée au Québec, deux ans après être sortie en France. Fantasia nous offrira en avant-première les deux films un à la suite de l’autre à la toute fin du festival, soit le 28 juillet. Même Roy Dupuis, qui incarne le complice québécois du gangster français, sera présent ! Inutile de dire que je serai là front row. J’ai même lu quelque part que Vincent Cassel viendrait au Québec pour faire la promo du film. Sera-t-il à Fantasia ?

-Il y aura trois films danois cette année. Une comédie d’action, un thriller sur la xénophobie réalisé par un type qui a goûté Hollywood (il avait réalisé The Nightwatch avec Ewan McGregor en 1997, vous vous en souvenez ?) et un documentaire sur les déchets nucléaires. Peut-être.

-Neil Marshall sera en ville pour nous présenter Centurion, son dernier-né. Marshall, c’est lui qui a fait The Descent et Doomsday. La bande-annonce me laisse….perplexe ? On verra bien.

-Le Fantastique week-end du cinéma québécois est de retour, et honnêtement, c’est une super bonne nouvelle. Cette fois, 130 courts-métrages seront présentés au cinéma Impérial. Ya mon pote Beauchesne-Rondeau qui présente son film Deux âmes, le 23 juillet. T’es mieux d’être là pour aller lui serrer la pince après le programme.

-Jean-Claude Lord est le président du jury «Long-métrages» cette année. M.Lord est celui qui a réalisé probablement l’un des premiers films-catastrophe de notre cinématographie, Panique, en 1977. Pour vrai c’est malade ce film-là. Une histoire d’eau polluée qui rend les enfants malades. Ya une scène d’anthologie qui m’a réellement marquée : on y voit une Claire Pimparé pré-Passe Carreau, qui accouche, pareil comme si on y était. Sans le côté cute de la chose.

Je m’égare.

Tout ça pour dire que Parlez-nous d’amour, film-culte de 1976 de M.Lord, sera présenté quelque part à la Cinémathèque pendant le festival.

* * *

Ah pis merde alors, va dont voir ce qui te tente. Dans le pire des cas, on s’en rejase rendu là-bas. Ça commence le 8 juillet, ça finit 20 jours plus tard, on a le temps d’avoir du fun en masse.

D’ici là, tu me lis. Si j’apprends que tu lis Kristof G., tu vas finir dans un film de série Z, enseveli sous une masse de matière brune qu’on appelle de la mar…

:)

8 commentaires
  • Kristof G
    30 juin 2010

    Os*ti. Fait attention à toi Labrie. On se voit dans le pit… euh, la file VIP, oui.

  • Punk Rod
    30 juin 2010

    t’as complètement oublier Suck…

  • Kristof G
    1 juillet 2010

    Rod, t’as vu le trailer de Suck? Pardonne le mauvais jeu de mots, mais ça suck solide.

  • Jean-Nic
    1 juillet 2010

    Je ne sais pas pour toi Chris, mais les bande-annonces sur le DVD me laissent perplexe…

    :)

  • Punk Rod
    1 juillet 2010

    ouain…Ben je suis sûr que Ip Man 2 ne vas pas suck quoi que je suis perplexe face au scénario.

  • Max
    2 juillet 2010

    Ip Man 2 est un très bon film (8/10).

  • Max
    2 juillet 2010

    Btw, ta oublié d’excellents films: Secret Reunion, Gallants, The Message, Golden Slumber, Fish Story, Possessed, Tears for Sale, Air Doll, Accident, castaway on the moon, Love in a Puff, Sawako Decides, Summer Wars et Tucker & Dale vs evil.

  • Jean-Nic
    3 juillet 2010

    @Max

    Je te rassure je n’ai rien oublié du tout, j’ai seulement parlé des films qui m’intéressent.

Dans le ventre du dragon

Jean-Nic Labrie

Parce que le ciné c'est aussi Marcel Leboeuf, Christophe Lambert, Jeff Goldblum et Yahoo Serious.

À propos de Jean-Nic Labrie

RUBRIQUES